19/08/2004

"Ici, j'ai l'impression de m'évader"

Tennis - «Ici, j'ai l'impression de m'évader» (19/08/2004)
© Photonews
Impressionnante contre Pratt, Henin passera un vrai test contre Pierce


ENVOYÉ SPÉCIAL EN GRÈCE DAVID LEHAIRE

ATHÈNES En arrivant aux Jeux Olympiques, Justine Henin-Hardenne ne savait pas très bien que penser. Aujourd'hui, si elle s'apprête à passer son premier test grandeur nature, au stade des quarts de finale, contre une Mary Pierce impressionnante face à Venus Williams, la Rochefortoise sait, en tout cas, qu'elle n'a rien perdu de son exceptionnel talent. Hier, il ne lui fallut que trois quarts d'heure pour se débarrasser de l'inexistante Nicole Pratt 6-1 et 6-0. «J'ai très bien géré cette rencontre. Je l'ai prise à mon compte d'un bout à l'autre.»

Quelque peu étonné par la solidité mentale affichée par sa joueuse, Carlos Rodriguez ne dit rien d'autre. «Quand il n'y a personne en face, il faut faire le jeu soi-même. Ce que Justine a bien fait. Il y a quelques années, elle n'aurait pas été aussi autoritaire.»

Pour revenir à son meilleur niveau plus vite que prévu, elle n'hésite pas à faire parler son expérience. «Je ne suis pas vraiment étonné par les résultats sportifs parce que, techniquement et physiquement, je sais que je suis au point. En revanche, ce qui me surprend davantage, c'est la façon dont je parviens à me relâcher. Aujourd'hui, j'ai regardé la plupart des combats de Catherine Jacques, chose que je n'ose normalement pas le jour où je joue.»

  • Le site spécial des JO
  • Le programme des Belges

    Ce relâchement de bon aloi est sans aucun doute lié au contexte dans lequel la Rochefortoise évolue depuis son arrivée en Grèce. «Prendre part aux Jeux Olympiques est sans conteste la meilleure décision que j'ai prise depuis longtemps, avoue-t-elle. Ici, j'ai l'impression de m'évader. Je cherche plus le contact et me dirige davantage vers les autres. Je m'intéresse aux résultats de mes compatriotes. Ce matin, j'ai par exemple suivi la belle prestation de Tim Maeyens en aviron. Ici, j'ai l'impression de m'évader, de sortir de ma bulle. C'est extrêmement positif...»

    Et de bon augure pour ce quart de finale olympique contre Mary Pierce. La Française, qui a dû renoncer au double en soirée suite à une crise d'urticaire dont fut victime sa partenaire Amélie Mauresmo, a toujours bien réussi à la Belge. Son retour au premier plan constitue, cela dit, un excellent examen pour le n°1 mondial. «C'est mon premier vrai test, car Mary joue bien pour le moment. Battre Venus Williams en est la preuve.»

    Justine Henin-Hardenne saura donc aujourd'hui soir si elle est déjà prête pour ce genre de combat. Son très convaincant début de tournoi plaide en sa faveur. Hier, son service fut performant, comme lorsqu'elle conclut le match sur un ace. «Je suis très contente, confirme-t-elle. De ce point de vue, mon indisponibilité a peut-être été profitable car j'ai eu le loisir de travailler mon engagement.»

    Ce dont elle aura besoin face à Pierce, c'est d'intelligence de jeu. «Justine pourra s'appuyer sur les frappes de son adversaire, dit Rodriguez. Pour mettre la Française en difficulté, elle va devoir varier les échanges et la faire bouger un maximum.» Que Justine sache, en tout cas, que son adversaire est prête à se battre. «Affronter la meilleure joueuse du monde demeure quelque chose de spécial, affirme la deuxième joueuse française à la WTA. Justine revient d'une longue absence? Elle partira quand même avec les faveurs des pronostics. Je n'ai rien à perdre mais je ferai tout pour prouver que je suis de retour.» Justine aussi!

  • D. L.

    © Les Sports 2004
    www.dhnet.be


    09:56 Écrit par Caro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

    Les commentaires sont fermés.