17/08/2004

Justine Henin n'a pas tremblé (16/08/2004)

Justine Henin n'a pas tremblé (16/08/2004)
Dans le vent, elle a battu Strycova 6-3 et 6-4 et affrontera Vento mardi

ATHÈNES Justine Henin-Hardenne se sent de nouveau joueuse de tennis à part entière. Voilà dix semaines qu'elle attendait ça. Hier, quand elle entérina sa victoire sur sa troisième balle de match, la Rochefortoise a sans doute voulu balayer d'un revers de la main ses sales souvenirs.

Face à la jeune Tchèque Barbora Strycova, elle a signé une rentrée convaincante. Breakée d'entrée de jeu, elle est parvenue à se relâcher assez rapidement, prenant alors la mainmise des opérations. «Je suis satisfaite et surtout heureuse d'avoir rejoué, expliqua-t-elle après ce succès en deux sets, 6-3 et 6-4. J'avais de bonnes sensations. Cette prestation va me donner beaucoup de confiance pour la suite.»

C'est que si elle n'a pas encore évolué comme la meilleure joueuse du monde, Justine Henin s'est montrée solide mentalement. «C'est ce qui me fait le plus plaisir, déclara Carlos Rodriguez. Elle a bien géré ses émotions et est restée maîtresse du match. Maintenant, j'attends de voir comment Justine réagira face à une opposition plus relevée.»

Hier, le vent fut l'élément le plus perturbant pour la Famennoise. «Effectuer son retour à la compétition dans de telles conditions climatiques n'est guère aisé, poursuivit son coach. Or Justine n'a jamais paniqué. Quand les choses ne tournaient pas forcément comme elle le souhaitait, elle n'a pas perdu sa lucidité.»

Le numéro 1 mondial a, donc, fait parler son expérience pour revenir en douceur dans le parcours. «Je l'ai notée très calme et sereine jusque dans les minutes qui ont précédé son entrée sur le cours. C'était de bon augure », continua Rodriguez. Qui estime qu'il lui faut juste prendre le temps de retrouver ses automatismes, notamment sur les balles courtes. «J'ai eu quelques craintes lors du premier set car elle était fort tendue.»

Une tension que Justine dissipa en serrant le poing à plusieurs reprises. Comme sur ce point à 4-2 et 30-30 dans le premier set, quand elle conclut au filet un échange rondement mené. Ce fut sans doute là son meilleur fait d'armes du match. «Je ne peux qu'être très satisfaite du résultat et de la manière. Maintenant, je dois me montrer patiente parce que le retour au meilleur niveau ne s'effectue pas du jour au lendemain.»

Demain, la Belge retrouvera sur sa route la Vénézuelienne Vento, qui s'est défaite de la Luxembourgeoise Kremer. «Elle s'entraîne aussi avec Pat Etcheberry. Donc, elle sera prête physiquement. Maria est une fille très combative et qui progresse beaucoup ces derniers temps.»

Samedi soir, Justine Henin a, comme tous les athlètes belges, accueilli la médaille d'Axel Merckx avec énormément de joie. Hier, c'était elle qui était à la fête. Il y a tellement longtemps qu'elle n'avait plus connu pareille sensation...

David Lehaire

© Les Sports 2004 www.dhnet.be


10:36 Écrit par Caro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.