12/08/2004

Justine aux JO

Tennis - Rodriguez: «Sa présence ici l'a sauvée» (12/08/2004)
© Photonews
Carlos Rodriguez aimerait voir Justine atteindre le dernier carré

ATHÈNES Ce mercredi après- midi, Justine Henin-Hardenne s'est entraînée à huis clos avec son sparring partner grec. Peu avant, Carlos Rodriguez a fait le point. Il a parlé de la santé du n°1 mondial, de son retour à la compétition et de ses ambitions. Morceaux choisis...

Santé. «Médicalement, Justine est totalement remise de son cytomegalovirus. Elle se sent bien depuis deux bonnes semaines. Aujourd'hui, elle est de nouveau capable de faire des efforts intenses alors que, pendant plus de deux mois, elle a dû se contenter de séances de jogging de 45 minutes à du 7km/h, c'est-à-dire loin de ses capacités. Elle a des ampoules à la main mais on reste attentif à leur évolution.»

Attentes. «Je ne sais pas très bien à quoi m'attendre de sa part pour les Jeux mais le fait qu'elle ait envie de jouer et de combattre me donne mes apaisements. Justine n'est pas venue pour perdre dès le premier tour. Comme elle a retrouvé sa tonicité, elle est capable de gagner des matches sur son expérience. Après quoi, j'aimerais bien la voir atteindre le dernier carré de l'épreuve.»

Village olympique. «Elle y partage un appartement avec les trois judokas (Vandecaveye, Heylen et Jacques). Elle a été terriblement impressionnée par la taille du restaurant. Il est immense. Elle m'a dit que certains athlètes souhaitaient la prendre en photo ou lui demandaient des autographes. Cela la gêne un peu car elle ne s'estime pas supérieure à eux mais juste plus médiatisée.»

COIB. «Même si je sais que la participation de Justine aux Jeux sert aussi les intérêts du COIB, sa présence à Athènes la sauve surtout elle. Le COIB ne lui a jamais mis la pression. Au contraire, il a été formidable en mettant des moyens logistiques à sa disposition. Je m'en félicite.»

Maladie. «Ce virus lui a pourri l'existence de trop longues semaines. À quoi est-il dû? Difficile à dire. Une chose est sûre: Justine souffre d'une faiblesse immunitaire. Quand elle a des boutons de fièvre, c'est que son corps se trouve dans un état plus fragile. Le point positif, c'est qu'elle est plus mûre maintenant, plus à l'écoute de son corps.»

Première place mondiale. «Si Justine prend part aux Jeux, ce n'est pas par peur de perdre sa première place mondiale. Honnêtement, nous sommes loin de penser à cela. Je veux juste qu'elle retrouve le plaisir de jouer. Elle est très motivée.»

Jeux Olympiques. «Justine les considère comme un événement magique. À ses yeux, une médaille vaut autant qu'une place en finale d'un tournoi du Grand Chelem. Les JO, elle n'a de cesse de me le répéter, c'est quelque chose d'unique. Elle y évoluera dans une tunique conçue spécialement aux couleurs de la Belgique.»

D. L.

© Les Sports 2004 www.dhnet.be


13:19 Écrit par Caro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.