08/05/2004

Justine très optimiste!

Henin se rapproche de Roland-Garros, Clijsters s'en écarte (08/05/2004)
© Photonews
Le sparring-partner de Justine parie qu'elle ira à Paris. Par contre, Kim doit déclarer forfait

WAVRE Justine Henin a de fortes chances de défendre son titre à Roland-Garros. C'est Michaël Proveux, son sparring-partner attitré, qui l'estime après avoir joué avec elle ses deux derniers jours, à La Raquette de Wavre, le club dont où il est professeur. Bien placé pour juger de l'évolution qu'elle traverse depuis que les médecins lui ont autorisé la reprise de l'entraînement, il se montre optimiste concernant sa présence à Paris.

«Je dois avouer que je la trouve très sereine, raconte-t-il. Elle a retrouvé le sourire. Il faut même parfois la freiner tellement elle a faim de tennis. Les entraînements restent pour l'instant encore relativement légers mais je pense qu'elle est bien partie pour aller à Roland-Garros. En tout cas, les choses évoluent bien.»

Agé de 29 ans et classé B-15.1 après avoir été plusieurs années B-15.4, le Brabançon échange des balles avec l'Ardennaise depuis cinq ans maintenant. Il a fait sa connaissance via son coach actuel, Carlos Rodriguez, qui fut également son entraîneur à l'âge de 16 ans alors qu'il envisageait encore la possibilité d'embrasser une carrière.

«Un jour, Carlos cherchait quelqu'un pour s'entraîner avec elle, et il a pensé à moi. Le premier contact fut excellent et désormais, chaque fois qu'elle revient en Belgique, je joue avec elle.»


Sparring-partner, partenaire d'entraînement, en français dans le texte, signifie se mettre au service du sportif ou de la sportive avec laquelle on travaille. Michaël Proveux s'y plie chaque fois avec grand plaisir. «Nous avons effectué deux séances d'environ une heure et demie chacune, raconte-t-il. Nous avons fait de tout. Il y a eu des gammes sur des séquences assez courtes, du travail vers l'avant, qui est la préoccupation de Carlos depuis un an, ainsi que du service et du retour. Elle n'a rien perdu de sa qualité de frappe. Tout juste manque-t-elle encore d'un brin de régularité, mais cela reviendra vite, dès qu'elle disputera des matches.»

«Je suis impressionné par sa vitesse de jeu»

Des matches... d'entraînement, justement, le Brabançon en a disputé énormément avec l'Ardennaise. Et s'il a souvent gagné les premières années, la tendance est en train de s'inverser.

«Cela va devenir de plus en plus dur. Elle possède beaucoup plus de qualités tennistiques que moi, sourit-il. Ce qui m'impressionne le plus, outre ses progrès sur le plan physique, c'est sa vitesse de jeu. Elle a toujours eu un revers d'une grande pureté, mais elle est aujourd'hui capable de jouer aussi vite des deux côtés, alors qu'un joueur classique a généralement toujours un coup un petit peu moins performant.»

Michaël Proveux ne fut, d'ailleurs, pas le seul, ces derniers jours, à converser avec Justine Henin au sujet d'une éventuelle participation à Roland-Garros. Des membres du club, qui l'ont croisée, lui ont également posé la question. Et la réponse est positive.

«Lorsque je discute avec elle, elle est assez enthousiaste. Je crois que, dans sa tête, elle a envie d'y aller. Bien entendu, il faudra voir l'évolution de son état physique. Les nouvelles concernant Kim Clijsters étaient également positives avant le couac de Berlin. Il n'empêche, cela s'améliore de jour en jour. Si je devais parier, je mettrais 25 € qu'elle jouera à Paris!»


www.dhnet.be

11:13 Écrit par Caro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.